www.lareformedulycee.education

Si elle a déjà fait couler beaucoup d’encre, la réforme du lycée laisse encore la place à de très nombreuses questions et interprétations…notre site d’information gratuit vous permettra d’y voir plus clair !

Les refondations des filières, les nouvelles déclinaisons de matières et d’options, et la réforme des curricula laissent le champ libre à des déclinaisons éditoriales variées.

Les enseignants n’auront que très peu de temps pour découvrir les programmes et les nouvelles publications éditoriales, pour se les approprier et décider des outils qu’ils voudront utiliser avec leurs élèves.

Les nouveaux outils numériques (manuels, sites compagnons, banques de ressources, plateformes d’exercices, …) permettent de décliner les usages de travail en classe et à la maison.

Interlocuteur privilégié des maisons d’éditions et des plateformes de distributions numériques scolaires, nous avons donc décidé de mettre en œuvre unsite d’information dédié à la réforme du lycée :

www.lareformedulycee.education

Ce site mis en place en décembre 2018 s’adresse à tous les acteurs des lycées, et a déjà permis à plus de 7 000 personnels d’établissements de bénéficier d’informations et conseils.

Un site Internet est une vitrine très complète permettant de diffuser des contenus d’informations bien agencés, permettant facilement à des utilisateurs de trouver les informations qu’ils recherchent.
Nous administrons au quotidien un site dédié aux nouveaux programmes et ressources associées, qui permettra aux enseignants de trouver :

  • Des informations concernant les calendriers de publications, d’envois de specimen, de distributions de catalogues, …
  • Des analyses des catalogues des éditeurs, permettant aux enseignants de découvrir facilement les ressources qui leur correspondront, matière par matière.
  • Des accès aux outils de démonstrations des éditeurs (specimen feuilletables, versions de démonstration numérique, …)
  • Des articles sur les usages en classe, issus d’expériences d’enseignants ou de professionnels
  • Des tutoriels vidéos présentant des outils et des ressources,

Nous mettrons toutes ces informations à votre disposition et à celle de vos enseignants entièrement gratuitement : n’hésitez pas à faire circuler cette adresser autour de vous !

www.lareformedulycee.education

Un club de lecture pour le Développement Durable

Le Salon International du Livre à Londres a été l’occasion en avril dernier de la création d’un club de lecture international, qui vise à promouvoir les « Objectifs de Développement Durable » des Nations Unies au travers de listes de lecture adaptées au jeune public.

Ce club a été créé avec le soutien de structures professionnelles internationales (fédération internationale des associations de bibliothèques (IFLA), association internationale des éditeurs (IPA), la fédération européenne et internationale des libraires (EIBF), le comité international du livre pour la jeunesse (IBBY) le Salon du livre Jeunesse de Bologne (BCBF).

Il va, chaque mois jusqu’en septembre 2020, proposer une sélection de quelques titres d’histoire à lire ou faire lire au jeune public, pour les sensibiliser aux objectifs fixés par les Nations Unies en matière de développement durable.

La première sélection est parue, et elle concerne la lutte contre la pauvreté : voici la liste des quelques ouvrages francophones. Tous ces ouvrages sont bien sûr disponibles chez LDE… Nous sommes à votre disposition pour vous aider à vous les procurer !

 

Jouer aux fantômes

Jouer aux fantômes

Livre illustré, présentant de très belles illustrations. Traite directement de la question de la pauvreté et de la perte de domicile. Ouvrage émouvant, qui contribue à démystifier la pauvreté, traitée comme une chose pouvant arriver à tout un chacun. A la lecture de ce livre, les enfants pourront s’interroger s’ils n’ont pas, dans leur entourage proche, connaissance de personnes sans domicile fixe, qui font « comme si de rien n’était ». Ce livre contribuera à ouvrir les yeux – et le cœur – des jeunes lecteurs sur la misère environnante. L’ouvrage n’est pas misérabiliste pour autant, au contraire, il enseigne à faire contre mauvaise fortune bon cœur.

Auteur :Didier Levy & Sonja Bougaeva | Illustratrice :Sonja Bougaeva | ISBN:9782377310081 | Éditeur :Sarbacane

L'usine.png

L’usine

L’histoire d’une école qui se mobilise contre la fermeture d’une usine. L’écriture de ce livre est originale et intéressante, puisque le récit se fait à plusieurs voix : aussi bien celle des enseignants que des enfants. Si l’histoire renvoie à des préoccupations d’actualité (désindustrialisation, mobilisation spontanée et populaire), le récit est un peu manichéen, et la fin heureuse au-delà de toute espérance. Cependant on s’attache aux protagonistes et la douceur et l’optimisme qui s’en dégagent emportent l’adhésion.

Auteur :Yael Hassan | Illustratrice :n/a | ISBN:9782748517248 | Éditeur :Syros

La pauvreté.png

La pauvreté et la faim

Ouvrage très pédagogique, non seulement sur la pauvreté, mais aussi sur l’articulation des différents objectifs de développement entre eux. Les termes difficiles contenus dans l’ouvrage sont définis dans un glossaire auquel le lecteur pourra se reporter (ce sera d’ailleurs nécessaire). Seul bémol, l’accent mis dans l’ouvrage sur la charité privée (les associations), et la négation, en creux, du rôle des acteurs publics dans la lutte contre la pauvreté, l’organisation de la solidarité, et le développement durable plus généralement.

Auteur :Louise Spilsbury et Hanane Kai | Illustratrice :Hanane Kai | ISBN:9782092576267 | Éditeur :Nathan

Ma robe.png

Ma robe couleur de fruits

Si l’ouvrage ne traite que rapidement (principalement dans sa 1èrepartie) de la question de la pauvreté à proprement parler, celle-ci sert d’arrière-fond à l’ensemble de l’intrigue. L’ouvrage enseignera au lecteur la capacité de rebondir, l’esprit d’entreprise et de débrouillardise, et la valeur du travail. Il enseignera également la différence entre assistanat et solidarité, et la richesse – immatérielle – que l’on peut retirer d’un effort personnel. Bien que l’histoire se déroule vraisemblablement en Europe, le récit des préparatifs d’un mariage parlera à tous.

Auteur :Myriam Gallot | Illustratrice :Julia Wauters | ISBN:9782748517194 | Éditeur :Syros

Vous avez dit STEM ?

STEM est programme d’enseignement qui met l’accent sur les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques ; ce mouvement connaît une forte croissance dans le domaine de l’éducation dans le monde entier… Que comprend-il exactement ?

 

Les écoles et programmes STEM abordent ces sujets éducatifs clés de manière intégrée afin que les éléments de chaque matière soient appliqués aux autres. Les programmes d’apprentissage axés sur les STEM vont des programmes préscolaires aux programmes de masters universitaires, en fonction des ressources d’un district scolaire ou d’une région donnée.

Qu’est-ce que le STEM ?

STEM est un mouvement en pleine croissance dans le domaine de l’éducation dans le monde entier. Les programmes d’apprentissage axés sur les STEM visent à accroître l’intérêt des étudiants à poursuivre des études supérieures et à faire carrière dans ces domaines. La formation STEM utilise généralement un nouveau modèle d’apprentissage mixte qui combine l’enseignement traditionnel en classe avec des activités d’apprentissage en ligne et d’apprentissage pratique. Ce modèle d’apprentissage mixte vise à donner aux étudiants la possibilité de faire l’expérience de différentes manières d’apprendre et de résoudre des problèmes.

STEM (Science)

Les cours dans la catégorie scientifique des programmes STEM devraient être familiers et inclure la biologie, l’écologie, la chimie et la physique. Cependant, le cours de sciences axé sur les STEM n’est pas le genre de cours de sciences dont vous vous souvenez peut-être.

Les cours de sciences STEM incorporent la technologie, l’ingénierie et les mathématiques dans des études scientifiques.

STEM (Technology)

Le plus proche de vos cours de technologie a peut-être été de jouer à des jeux d’initiation au cours de sessions de laboratoire informatiques occasionnelles. Les classes technologiques ont définitivement changé et peuvent inclure des sujets tels que la modélisation numérique et le prototypage, l’impression 3D, la technologie mobile, la programmation informatique, l’analyse de données, l’Internet des objets, l’apprentissage automatique et le développement de jeux.

STEM (Engineering)

Tout comme la technologie, le domaine et la portée de l’ingénierie ont considérablement augmenté au cours des dernières décennies. Les cours d’ingénierie pourraient inclure des sujets tels que le génie civil, l’électronique, le génie électrique, le génie mécanique et la robotique – des sujets que de nombreuses personnes n’auraient pu imaginer apprendre dès l’école primaire.

STEM (Math)

Semblables à la science, les mathématiques sont une catégorie de STEM avec des modules qui sembleront familiers tels que l’algèbre, la géométrie et le calcul. Cependant, les mathématiques STEM ont deux différences principales par rapport aux mathématiques dont nous nous souvenons. Tout d’abord, les enfants apprennent des mathématiques plus avancées dès leur plus jeune âge, avec une algèbre et une géométrie d’introduction dès la troisième année pour certains élèves en général, même ceux qui ne sont pas inscrits dans un programme STEM. Deuxièmement, cela ressemble peu aux mathématiques, comme vous l’avez peut-être appris. Les mathématiques STEM incorporent des concepts et des exercices qui appliquent la science, la technologie et l’ingénierie aux mathématiques.

Bénéfices des STEM

STEM est devenu un mot à la mode dans l’éducation. Beaucoup de personnes ont une compréhension superficielle des programmes d’apprentissage STEM, mais peu d’entre elles comprennent l’impact qu’elles ont sur l’ensemble de l’éducation. À certains égards, la formation STEM est une mise à jour attendue depuis longtemps de notre système éducatif global, qui vise à familiariser les enfants avec les compétences et les connaissances les plus pertinentes dans la société d’aujourd’hui. Les initiatives STEM font également davantage pour atteindre et encourager les filles et les minorités qui n’ont peut-être pas manifesté d’intérêt pour les matières STEM dans le passé ou qui n’ont pas reçu un fort soutien pour poursuivre et exceller dans les matières STEM. En général, tous les élèves doivent être plus alphabétisés dans les domaines de la science et de la technologie que les générations précédentes en raison de la manière dont la technologie et la science influencent et façonnent notre vie quotidienne. De cette manière, la formation STEM a gagné son statut de concept à la mode.

Nous avons créé spécifiquement un picto STEM pour vous permettre d’identifier rapidement le matériel conçu dans cet esprit : vous pouvez nous contacter pour obtenir des accès à notre catalogue 2019 !

STEM

 

 

Qu’appelle-t-on un manuel numérique?

Il ne paraît plus désormais de manuel scolaire qui ne dispose d’une version numérique correspondante. Que sont ces manuels, comment y accéder et quels usages en sont possibles ?

Bien plus qu’une simple version « pdf » ou « feuilletable » d’un manuel papier, ce qu’on appelle désormais un manuel numérique est un outil pédagogique, basé sur la structure d’un manuel scolaire (page après page, en suivant le même parcours que dans le manuel imprimé équivalent), auquel sont adjointes de nombreuses ressources multimédia (audio, vidéo, schémas animés, exercices interactifs, etc.).

On distingue généralement le manuel élève, du manuel enseignant (« vidéoprojetable ») : l’outil enseignant dispose de fonctionnalités plus nombreuses, notamment des outils d’éditions permettant de préparer des séquences de cours ou d’animer les ressources pendant son cours.

A la différence des livres imprimés, un même manuel peut être vendu par l’éditeur à des tarifs différents :

  • Les manuels élèves peuvent bénéficier d’un tarif réduit appelé « adoptant » lorsque l’établissement a acheté la version imprimée des mêmes manuels, dans des quantités équivalentes ; sinon ils sont vendus à plein tarif au « prix non-adoptant ». Sauf exception, il est soumis à des quantités minimum d’achat (une vingtaine de licences).
  • Les manuels enseignants peuvent bénéficier de tarifs réduits (voire de gratuité) appelés « adoptant » ou « prescripteur » lorsque l’établissement a acheté la version papier ou numérique des manuels élèves. Le manuel « non adoptant » enseignant est généralement onéreux : il permet d’utiliser un manuel en classe en vidéoprojection pour tous les élèves, et est donc valorisé au prix de plusieurs manuels élèves.
  • Il existe aussi des manuels élèves accessibles aux familles, à l’unité, à un prix bien plus élevé – il s’agit bien du même manuel élève que celui accessible pour un établissement.

De plus l’acquisition d’un manuel numérique est toujours déterminée dans le temps : un établissement n’achète pas des manuels, mais des licences d’accès à un manuel pour un an, quatre ans, dix ans…

Les manuels peuvent être consultés en ligne, en streaming depuis les plateformes des éditeurs, sans aucune installation : l’accès en est alors simple, mais l’utilisation en groupe dépend alors fortement de la qualité de l’infrastructure et du réseau – on le déconseille en général pour un usage en classe.

L’utilisation « hors ligne » se fait via une application dédiée permettant d’ajouter des annotations, de répondre à des questions au sein de celui-ci, d’ajouter des marques pages, de créer des supports de cours… Une connexion à Internet sera cependant impérative au préalable, pour télécharger et installer cette « bibliothèque » et télécharger les manuels.

Il n’existe à ce jour aucune application unique permettant de consulter les manuels de tous les éditeurs. A ce jour les plus grands éditeurs scolaires sont consultables sur quatre plateformesdont les standards techniques diffèrent :

  • Hachette, Hatier, Didier, Foucher, Bertrand Lacoste, Maison des Langues (…) sont présents au sein du Kiosque Numérique Educatif (KNE).
  • Nathan, Bordas, Retz, Le Robert (…) se trouvent sur le Canal Numérique des Savoirs (CNS)
  • Belin, Magnard, Delagrave, Vuibert (…) sont accessibles sur Edulib
  • Les manuels de l’éditeur Lelivrescolaire.fr sont disponibles sur le site éponyme

A chacune de ces plateformes correspond au moins un applicatif de lecture :

  • Educadhoc permet d’utiliser les manuels du KNE
  • Bibliomanuel donne accès aux manuels du CNS
  • LibManuels permet d’accéder aux manuels d’Edulib
  • … et l’application livrescolaire.fr porte bien son nom

L’utilisation de base de toutes ces applications est similaire :

  • elle donne accès aux manuels hors-ligne,
  • sur différents supports,
  • au sein d’une bibliothèque virtuelle facilitant le classement et la prise de note,
  • intègrent des outils d’éditorialisation
  • et favorisent les échanges élèves-enseignants

Mais l’ergonomie et les fonctionnalités diffèrent fortement d’une application à l’autre, de même que leur compatibilité avec les ENT et les environnements informatiques. S’il est difficile de toutes les lister sous la forme d’un article rédigé, nous vous conseillons fortement de consulter des versions de démonstration, de vérifier les cohérences techniques entre vos choix de manuels et votre infrastructure, et de tout faire pour faciliter l’accès de vos élèves et enseignants à ces ressources.

…C’est là le rôle que se donne LDE dans l’accompagnement des projets numériques pour en garantir la réussite. Vous pouvez nous adresser toutes vos questions et demandes de précisions

Bien choisir son matériel pour un projet numérique

Dès lors qu’un projet numérique vise à donner accès aux élèves à des ressources pédagogiques, il faut se poser la question des moyens d’y accéder, et donc du matériel à acquérir.

Pour permettre aux élèves d’accéder à leurs manuels et ressources simplement et à tout moment, qu’ils soient chez eux ou à l’école, la mobilité est devenue l’un des principaux critères, et le parc de postes informatiques fixes, souvent déjà déployées dans des salles de l’établissement, ne sont pas adaptées.

Comment faire son choix de matériels ? Et comment les financer ?

Encore très récents dans le paysage, les Chromebook sont pour peu utilisés dans le domaine du numérique éducatif.  Les applicatifs de lecture des éditeurs n’y ont pas été encore adaptés, et nous manquons de recul pour vous conseiller dans cet article.

Si vous souhaitez vous tourner vers ces outils, nous vous conseillons simplement les derniers modèles, compatibles à minima pour l’accès en ligne aux ressources et manuels.

 

Ordinateur ou tablette ?

Jusqu’il y a peu, les tablettes disponibles sur le marché, et relativement accessibles, disposaient de peu d’espace de stockage, moins d’autonomie, et étaient moins puissantes qu’un ordinateur portable. Il était aussi moins pratique d’accéder aux claviers et périphériques, su bien qu’il était d’usage de considérer qu’à partir du lycée il devenait nécessaire d’équiper les élèves d’ordinateurs quand les collégiens pouvaient travailler sur tablette.

Les évolutions technologiques des matériels comme des ressources (qui pèsent de moins en moins lourd) remettent en cause ce choix par défaut. Aujourd’hui, aucun argument technique objectif ne permet de préférer un ordinateur portable à des tablettes, ni l’inverse : seuls compteront les usages envisagés.

Les récentes « tablettes-PC », ou « ordinateurs hybrides », cumulent eux les avantages ergonomiques de la tablette, et techniques d’un ordinateur : ils reprennent toutes les fonctionnalités des ordinateurs classiques avec un clavier amovible, un écran tactile et la finesse d’une tablette.

Pour accéder efficacement à tous les outils et ressources existants, il est tout de même impératif de respecter une configuration minimale. Le tableau ci-après reprend quelques recommandations simples en amont de tout choix de matériel et qui garantira l’utilisation optimale de la majorité des références numériques existantes[1].

Tablette Apple (Ipad) Tablette sous Android Tablette sous Windows Ordinateur Apple (Macbook) Ordinateur sous Windows
Version du système d’exploitation A partir d’IOS 9.0 A partir d’Android 6.0 A partir de Windows 8.1 A partir de MAC OS 10.11 A partir de Windows 8.1
Mémoire vive (RAM) Minimum 1 Go Minimum 1 Go Minimum 1 Go Minimum 4 Go Minimum 4 Go
Mémoire de stockage[2] Minimum 32 Go Minimum 32 Go Minimum 32 Go Minimum 250 Go Minimum 250 Go
Dimension d’écran Min. 10 pouces Min. 10 pouces Min. 10 pouces Min 14 pouces Min 14 pouces

En plus de ces caractéristiques, l’autonomie est un élément majeur à prendre en compte selon les souhaits d’utilisation et les accès à des stations de charge dans votre établissement.

Ces recommandations s’appliquent pour les ressources et manuels parus à ce jour, et seront rendues obsolètes par les évolutions technologiques…Et si rien n’est encore connu concernant les manuels qui concerneront la réforme des lycées et paraîtront en 2019, nous savons que les éditeurs travaillent tous à rendre leurs ouvrages moins lourds pour qu’ils soient plus faciles d’accès et de téléchargement.

Ces configurations minimales à respecter seront cependant enadéquationavec ce qui se fait dans le marché actuel des équipements informatiques accessibles à tous. Un matériel à jour et relativement récent vous permettra donc d’accéder à ces ressources sans problèmes.

Quel modèle d’acquisition et de financement ?

Selon les marques et les technologies, les prix entre ordinateurs et tablettes peuvent varier du simple au quintuple.

On retiendra tout de même que le coût des tablettes sera moins élevé que celui d’ordinateurs.

Deux modèles d’acquisition peuvent être envisagés :

Acquisition des matériels par les familles :

On parle en général de modèle BYOD, pour « Bring Your Own Device ».
Ce modèle permet à l’établissement de ne pas supporter directement le coût d’acquisition des matériels, et de laisser aux élèves une certaine liberté de choix :

  • L’établissement peut donner des conseils ou des consignes en matière de configuration minimale à respecter, de marques ou de système d’exploitation à éviter ou choisir. Dans ce cas, nous une communication la plus explicite possible envers les familles.
  • Des subventions peuvent être versées pour faciliter l’acquisition à certaines familles
  • Des « achats groupés » peuvent être organisés par les établissements ou associations afin que les familles puissent bénéficier de tarifs négociés. Cela palliera aux questions de configurations et réduira également les prix des matériels plus élevés en achat unitaire.

Dans ce modèle, la garantie est celle proposée par le vendeur de chaque tablette ou ordinateur. L’élève étant propriétaire du matériel, aucune intervention extérieure ne pourra avoir lieu.

Acquisition du matériel par l’établissement :

L’établissement achète et gère dans ce cas une « flotte » (on parle aussi de parc) qu’il lui revient d’administrer, de mettre à jour, etc.

L’achat d’un grand nombre d’ordinateurs ou de tablettes en une seule fois permet de réduire un peu les coûts d’acquisition, mais les économies d’échelles ne sont pas très importantes. Les chaînes de distribution laissent rarement aux revendeurs une marge de manœuvre importante pour baisser les prix.

L’homogénéité de ces matériels facilitera la mise en place ainsi que l’accès aux ressources, mais nécessitera d’avoir les capacités techniques de gérer la flotte – que ce soit avec l’équipe informatique de l’établissement ou par le recours à une entreprise de service informatique.

L’utilisation d’un MDM (Mobile Device Management) – comme par exemple le propose le français MiLLiWeB –  facilitera dans ce cas grandement les déploiement et mises à jour.

Il est possible de mettre en place une garantie étendue à toute la flotte d‘un établissement, principalement lorsque les matériels sont achetés dans le pays de l’établissement.

Si l’internationalisation des garanties constructeurs ou revendeurs est toujours plus complexe et coûteuse à mettre en place, différents modèles existent qui permettent de se prémunir contre les risques de défaut et de panne : il est essentiel de déterminer avec le revendeur celui qui vous conviendra.

Quel que soit le modèle d’acquisition et le matériel choisi, ces achats représentent toujours des sommes très importantes qu’il est possible de lisser ou d’amortir sur plusieurs années.

Il existe des structures financières spécialisées dans la mise en place de plans de financement en France et partout dans le monde.

Chez LDE, nous savons accompagner l’ensemble de ces problématiques, et pouvons faciliter l’amortissement de ces investissements sur deux ou trois ans…

Il vous suffit de nous contacter pour étudier ensemble votre projet !

 

[1] Ces configurations minimales sont à respecter dans le cas d’une utilisation de ces références en téléchargement, l’accès uniquement en ligne ne nécessitera que des versions de navigateurs à jour.

[2]– Ordinateur portable : comptez jusqu’à 400 Mo par application de lecture et jusqu’à 2 Go par manuel numérique
 – Tablette : comptez 40 Mo par application de lecture et environ jusqu’à  2Go par manuel numérique

profsdumonde.fr

Le nouveau site pour l’emploi local dans les établissements scolaires et culturels français à l’étranger.

C’est la saison des recrutements et des belles opportunités !

Le cabinet de consultants TZ CONSEIL (www.tzconseil.fr ), spécialisé dans l’appui aux établissements français à l’étranger, vient de lancer son tout nouveau site d’emploi : www.profsdumonde.fr

Cette plateforme est entièrement dédiée aux établissements scolaires ou culturels qui recrutent et aux personnels enseignants, administratifs ou de direction qui cherchent de nouvelles perspectives dans leur carrière. Elle offre donc aux établissements une nouvelle lisibilité pour mettre en valeur leurs offres d’emploi et aide les candidats à mieux cibler les profils et les pays qui peuvent les intéresser.

Après avoir créé son compte, le candidat peut mettre en ligne sur son espace personnalisé et sécurisé, son CV et le proposer en un seul clic aux établissements qui cherchent en permanence de nouveaux talents.

Encore en phase de test, profsdumonde.fr va progressivement s’enrichir de nouvelles fonctionnalités pour accompagner au mieux les personnels et les établissements. Une CVthèque permettra de faire des propositions plus adaptées et de nouveaux outils d’entretiens vidéo différés et directs apporteront plus de souplesse dans les contacts entre recruteurs et candidats.

Derrière tout cela, il y a une équipe d’une quinzaine d’experts regroupés sous la bannière de TZ CONSEIL. Issus d’univers différents, mais animés par la même passion, ils mettent à disposition leur expérience à l’international et leur très bonne connaissance des systèmes éducatifs. Tout cela en complément opérationnel des compétences et des outils développés par les grands opérateurs de l’enseignement français a l’étranger.

Rapidement mobilisables, animés par les mêmes valeurs d’humanisme et de tolérance, ils sont en mesure d’apporter les conseils concrets les plus pertinents dans leurs domaines de compétence : ressources humaines, management, communication, collecte de fonds, numérique pédagogique…

Vous pouvez aller à leur rencontre en vous connectant sur le site www.tzconseil.fr

contact@tzconseil.fr

sans titre3