À la Une

Conférence « Innovations et ressources pédagogiques »

Salon de l'emploi dans l'éducation internationale

Les établissements d’enseignement français à l’étranger cultivent des valeurs d’excellence, de partage et de rayonnement. Ils permettent de suivre une scolarité de qualité à dimension internationale, portée par l’exigence de l’éducation à la française, ouverte sur le pays d’accueil et sur le monde.

Dans plus de 140 pays, ces établissements accueillent des élèves de toutes nationalités : Français expatriés ou installés sur place, binationaux, ressortissants des pays d’accueil et de pays étrangers tiers.

Ils font chacun à leur manière fructifier cette diversité culturelle par une pédagogie innovante et par un esprit d’ouverture, en mettant notamment l’accent sur le plurilinguisme.

Pour vous permettre de mieux les connaître, LDE a invité trois établissements à venir présenter aux enseignants visiteurs du Salon en ligne de l’Emploi dans l’Éducation Internationale leurs pratiques et leurs projets pédagogiques.

Le Lycée International Louis Massignon de Casablanca est le plus important établissement au sein du réseau de la Mission Laïque Française ;

Le Lycée Français de New York est l’un des établissements emblématiques du réseau de l’Agence de l’Enseignement Français à l’Étranger ;

Le Lycée Français de Caracas pour sa part, fait partie des établissements confrontés aux situations sociales et géopolitiques les plus complexes parmi les établissements français de l’étranger.

  • lycée francais de new york

Dans ces contextes très différents, ces trois établissements mènent tous une stratégie d’innovation pédagogique volontariste et innovante, portée par leurs équipes d’enseignants français et nationaux, qu’ils vous présenteront lors d’une web-conférence

Le vendredi 15 janvier 2020 à 17h (heure française)

Pierre-Alban Villeroy, Directeur Export chez LDE, accueillera les représentants de ces trois établissements, et vous permettra de leur adresser toutes vos questions lors d’un échange interactif d’une heure.

À la Une

Numérique : quelle place pour les écrans ?

 » Ce que nous faisons subir à nos enfants est inexcusable. Jamais sans doute, dans l’histoire de l’humanité, une telle expérience de décérébration n’avait été conduite à aussi grande échelle « , estime Michel Desmurget dans son essai La fabrique du crétin digital.

Doit-on se conformer à cette réflexion catastrophiste et bannir des salles de classe les écrans responsables de tant de maux ?

Nous sommes bien entendu plus mesurés, mais la question de la juste place de l’écran auprès de nos élèves et enfants mérite d’être posée.

L’écran n’est pas un médium obligatoire pour découvrir le numérique : certains ouvrages proposent de réelles activités autour du livre et du numérique, des jeux de plateau, des cahiers d’activités, permettent aux enfants de découvrir les algorithmes et la programmation sans qu’ils soient devant un écran.

Parmi les raisons invoquées pour s’en méfier (notamment par les parents d’élèves), les écrans sont très souvent perçus comme une distraction avilissante, et le temps qu’on leur alloue comme un excès contre lequel l’on devrait se prémunir à tout prix.

Anne Cordier, Maître de Conférence à l’Université de Rouen dit très justement qu’entrer dans le numérique par la mise en avant des dangers et risques qu’il comporte, est une erreur fondamentale. C’est nier le rapport premier que les enfants ont au numérique, la valeur et le plaisir subjectif qu’ils y trouvent. 

Nous devons simplement en prendre acte : les écrans sont désormais incontournables pour nos enfants et nos élèves.

L’inconnu que représente le changement de paradigme social et éducatif apporté par le numérique, inquiète une génération d’adultes confrontée aux “digital natives”. Pour reprendre les mots d’Antony Lake, ancien Directeur Général de l’UNICEF,

«La technologie numérique ainsi que les avantages et les désavantages qu’elle comporte sont une réalité irréversible de notre temps. Dans ce monde numérique, nous devons relever un double défi : minimiser d’une part les dangers pour les enfants et, d’autre part, maximiser le bénéfice pour chaque enfant. »

Les évolutions furent tellement rapides que la recherche scientifique n’a pas encore suffisamment de recul pour nous aider à comprendre véritablement l’impact des écrans sur le développement émotif, cognitif, socio-émotionnel, et physique des enfants. Nous ne pouvons donc que suivre quelques recommandations de bon sens. Toute activité soutenue et pratiquée de façon régulière développe des processus cognitifs différents, et les pratiques numériques n’y font pas exception.

Les contenus et les pratiques sur écran vont bien sûr influencer les enfants, et il faudra veiller à leur donner les directions les plus pertinentes possibles. Nous savons qu’un enfant confronté plus de sept heures par jour à un écran de manière passive peut connaître des troubles de l’attention et de la concentration. Nous savons également que la pratique des jeux vidéo d’action améliore l’acuité de concentration des enfants !

Qu’il s’agisse de se rassurer, ou simplement de guider l’enfant dans le monde complexe du digital, il est reconnu que l’enseignant et les parents doivent accompagner chaque enfant – comme dans la découverte du monde réel.

Il est recommandé de ne pas laisser seul le très jeune enfant (avant – 6 ans), et de créer des rituels grâce auxquels chaque enfant ou élève pourra développer un rapport à l’écran maîtrisé et compris.

Au risque d’apparaitre comme un truisme, tout est sans doute une question de mesure, et d’éducation ! L’écran n’est qu’une machine qui n’apporte ni bien ni mal :  à nous de le laisser à sa juste place pour permettre aux élèves de développer leur potentiel sans en devenir esclave.

Nous suivrons ainsi volontiers la conclusion de l’académie des Sciences dans son rapport déjà ancien :

« La croissance, de l’intelligence, de la sensibilité, des capacités de relation de chaque enfant est à la fois robuste et infiniment fragile. Livré seul aux écrans il dérivera dans la solitude tandis qu’accompagné il en fera des usages nouveaux que la génération de ses parents n’imagine pas. Prudence lucide et émerveillement attentif sont, en fin de compte, les meilleurs services que nous puissions rendre à cet enfant du siècle nouveau. »

Pour aller plus loin :

À la Une

1er salon en ligne de l’emploi dans l’éducation internationale

TZ CONSEIL et profsdumonde.fr vont organiser les 15 et 16 janvier 2021 son 1er salon en ligne de l’emploi d’enseignants dans l’éducation internationale.

Dans cette période particulière, il a semblé intéressant aux équipes TZ CONSEIL et profsdumonde.fr de proposer un nouveau concept simple, innovant et efficace pour aider d’une part les responsables dans leurs recrutements et d’autre part les candidats dans leurs recherches d’emploi.

Depuis leur pays d’implantation, les exposants pourront nouer pendant deux jours des contacts ciblés et conviviaux avec des candidats du monde entier. Les visiteurs quant à eux pourront depuis leur domicile se renseigner sur les offres et les conditions d’emploi dans leur domaine de compétence.

Un village des partenaires ainsi qu’un cycle de web-conférences thématiques compléteront ce dispositif novateur.

Faire avancer l’école, c’est aussi partager avec nos partenaires leurs problématiques et leurs enjeux ; c’est pourquoi nous avons décidé d’offrir à nos clients leur participation à ce Salon.

Il vous suffit de nous contacter pour que nous vous organisions cela.

Pour en savoir plus sur le Salon.

À la Une

Réseau AEFE : une opération de solidarité exceptionnelle

Dans la situation de crise sanitaire actuelle, nous avons été sollicités par l’AEFE pour contacter les éditeurs scolaires et numériques, afin de mettre en place une opération de solidarité exceptionnelle.

Vous l’avez peut-être déjà vu dans la lettre d’information de l’Agence, cette offre se décline au cas par cas, selon chaque éditeur, à destination des établissements du réseau AEFE, et de tous les établissements d’enseignement français à l’étranger :

–          Accès gratuit, sur une durée limitée, aux ressources pédagogiques numériques des éditeurs, partiellement ou totalement ;

–          Accès aux ressources numériques à des tarifs préférentiels (liés au nombre d’élèves, aux abonnements groupés par zone géographique) ;

–          Accès à des gratuités des ressources de nombre d’éditeurs pour les établissements les plus en difficulté.

Nous avons décliné toutes ces offres sur un document PopLab que vous trouverez ci-dessous :

En complément, et c’est sans doute le plus important, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans la découverte de ces outils, et réfléchir avec vous à ceux qui seraient vraiment adaptés aux besoins de votre établissement et à son contexte.

Un atelier d’une demi-heure mené en visio-conférence avec vous me permettra de comprendre les enjeux qui se jouent dans votre établissement, d’y réfléchir avec les experts de notre équipe numérique, puis de vous faire part de nos conseils et préconisations.

Préparer, organiser et partager le savoir
Accéder au document PopLab

Nous sommes à votre disposition pour convenir d’un rendez-vous prochainement.

À la Une

Projet numérique : les bonnes questions à se poser

College students in training class with tabletCes dernières années, divers projets ou expérimentations numériques on vu le jour dans les établissements scolaires français, et ces nouveaux médias posent sans doute un certain nombre de questions pour votre établissement. Nous vous aidons à y voir plus clair…

I : Quels sont les avantages de l’usage du manuel numérique ?

  • Une exploration des documents plus variée. Les enseignants peuvent, par exemple, zoomer, annoter, surligner le texte ou rechercher des mots clés directement sur l’écran.
  • Des modes d’apprentissages nouveaux, notamment avec des supports interactifs, des possibilités de personnalisation voire de différenciation avec la version enrichie.
  • Une diffusion simple et pratique. Les enseignants peuvent, par exemple, partager leur manuel en quelques secondes directement sur un écran.
  • Un cartable allégé pour vos élèves – ce qui fait aussi plaisir à leurs parents…

II : Quelles sont les bases d’un déploiement progressif du manuel numérique ?

  • La première étape à suivre, pour votre établissement, est de désigner, sur la base du volontariat, un petit groupe d’enseignants motivés par le numérique. Ils testeront la version simple*1du manuel numérique en classe avec leurs élèves.
    *1 Version simple > la version simple correspond au format simplement numérisé du manuel papier.
  • Ensuite, si l’expérience est concluante, l’achat de la version enrichie*2deviendra un réel support de travail pour l’enseignant, et les élèves par la suite.
    *2 Version enrichie > la version enrichie se voit améliorée par des contenus multimédias (sons, vidéos, animations, contenu interactif …) permettant de capter plus facilement l’attention des élèves et de rendre le cours plus vivant.
  • Enfin, si le manuel numérique convainc un groupe significatif d’enseignants et d’élèves, vous pouvez vous poser la question d’une démarche plus globale autour de l’investissement dans des équipements numériques à destination des élèves, par exemple, des tablettes individuelles.

Bien évidemment, au préalable, votre établissement doit estimer l’utilité du passage au numérique, et prendre en compte plusieurs paramètres pour faire ses choix. Par exemple, la compatibilité du matériel, le coût du passage au numérique, les ressources internes, les offres des éditeurs, la qualité de la connexion Internet de l’établissement, si les supports sont à télécharger ou non. Les technologies utilisées pour les manuels numériques diffèrent d’un éditeur à l’autre ou d’une génération de manuels à l’autre. Certaines ne sont pas compatibles avec toutes les tablettes (ce n’est plus le cas de ressources pour les nouveaux programmes). L’équipement se fait donc presque sur mesure, afin de s’adapter à la situation de chaque établissement.

III : Comment combiner manuels papiers et numériques ?

Afin que l’usage du numérique soit un vrai plus pour les enseignants, davantage facteur de motivation que de stress, il est important de comprendre que ces nouveaux modes d’apprentissages nécessitent une nouvelle construction des séquences de cours.

Devant une animation par exemple, les élèves ont un niveau de concentration plus élevé que devant un tableau « noir », mais ils s’épuisent également plus vite, il faut donc alterner séquences numériques et séquences autres.
Des formations au numérique existent (le Ministère de l’Education Nationale a d’ailleurs annoncé un important budget pour cela) et chaque enseignant, même technophile, devrait y participer avant de se lancer.
Si de nombreux manuels et ressources numériques sont disponibles aujourd’hui, leur usage n’en est qu’à ses prémices.

IV : Quels sont les coûts associés à l’acquisition des manuels numériques ?

L’usage souvent gratuit de ressources numériques en ligne pourrait laisser croire que le manuel numérique est gratuit ou très peu coûteux. Il n’en n’est rien :

  • Les outils de lecture (tablettes, ordinateurs, …) sont un véritable investissement à prévoir.
  • La maintenance de ces outils engendre également des coûts (matériels de remplacement, installation, administration du parc informatique …).
  • Le coût de création des manuels numériques est bien plus élevé que les manuels papiers :
    > Une animation est plus chère qu’un dessin.
    > Les droits d’une vidéo sont plus élevés que ceux des photos et

> La création d’exercices interactifs nécessite l’emploi de développeurs.

  • L’économie réalisée sur l’impression papier et le transport des manuels représente moins de 20% alors que le coût additionnel de la conception numérique (cf ci-dessus) est bien supérieur.

Il existe évidemment des ressources gratuites, mais leur qualité est très variable et celles-ci ne couvrent pas toujours tous les besoins.

V : Où trouver des manuels numériques ?

Les manuels numériques sont distribués par les 3 principaux groupes d’éditeurs au travers de leur plateforme respective (CNS pour le groupe Editis et KNE pour le groupe Hachette, et EduLib pour les éditions Belin et Magnard),

Quelques libraires scolaires proposent aujourd’hui une seule plateforme pour tous les éditeurs, mais peu sont outillés pour travailler avec l’étranger. Nous avons été les premiers en 2013 à regrouper toutes les offres sur notre site (http://www.LDE.fr/)  et à accompagner les établissements scolaires dans leurs choix.

Il est évidemment toujours possible de consulter directement les plateformes des éditeurs, mais cela revient à multiplier le nombre d’interlocuteurs qui ne connaissent qu’une partie de vos besoins, sans permettre de réaliser aucune économie.

 

Digit’OWL

Digit’OWL a pour objectif de transmettre aux plus jeunes les bases nécessaires pour leurs futures expériences numériques. Que ce soit à travers des ateliers ou leurs ressources pédagogiques, l’activité introduit le numérique dès 4 ans et sans écran.

De la grande section au collège, différentes ressources sont mises à disposition sur le site https://digitowl.school/.

Pour les plus jeunes, des cahiers d’activités permettent de découvrir les algorithmes et la programmation mais aussi de créer un moment d’échange autour d’activités sans écran qui n’auront aucune difficulté à les motiver.

En classe ou à la maison, Digit’OWL est donc le moyen idéal pour amener les enfants à comprendre le monde numérique qui les attend. La possibilité de les familiariser avec l’informatique et son fonctionnement sans utiliser d’écran, permet une entrée progressive dans ce monde afin de mieux le comprendre et l’appréhender.

Digit’OWL permet à tout âge de créer sans effort un moment de partage enrichissant autour du thème du numérique pour préparer les enfants au monde qui les attend !

Jeux : introduction au monde du numérique chez les enfants

Le numérique peut prendre place dans des jeux physiques de façon ludique et remplacer l’attirance hypnotique de l’écran. Les jeux sont probablement le meilleur moyen d’attirer l’attention des enfants, apprendre tout en jouant est donc le meilleur compromis. Cela permet également de partager un moment autour de cet apprentissage, que ce soit en jouant à plusieurs ou en partageant ses créations avec ses parents. Différents jeux de société ou de manipulation autour du monde numérique existent et font l’unanimité auprès des enfants.

Voici quelques exemples de ces jeux présents dans notre catalogue :

« Le Labyrinthe de la souris programmable » (K661712)

Pensé pour les enfants à partir de 5 ans, Le Labyrinthe de la souris programmable est un jeu d’apprentissage des bases du codage qui saura les intéresser.

Dans ce jeu, les enfants disposent d’une souris à programmer et de cartes représentant des flèches.  Les enfants prévoient avec les cartes les mouvements nécessaires pour amener la souris jusqu’au fromage et appuient ensuite sur les flèches de la souris pour enregistrer le chemin qu’ils ont imaginé.

L’enfant suit ensuite la souris qui avance selon le chemin défini, et peut modifier son chemin si elle n’est pas arrivée à destination, etc…

Cette activité en deux temps permet aux enfants de réfléchir et d’identifier d’eux-mêmes les erreurs. Ils exercent donc leur logique et comprennent la base du codage en s’amusant.

Les possibilités sont grandes et laissent place à la créativité des enfants. Ils peuvent y jouer à plusieurs en créant à tour de rôle un labyrinthe à résoudre à partir des murs fournis ou d’autres objets.

« Apprends et joue avec le codage – Mission Terre » (9788830301016)

Avec le jeu Mission Terre, les enfants dès 6 ans sont plongés dans le monde de la science et de la technologie à travers un livre et un jeu interactif.

Au fur et à mesure de l’avancement du jeu, ils vont devoir faire tout leur possible pour sauver la planète des dangers environnementaux.

Mais ce n’est pas tout, pour mener à bien leur mission, les enfants vont devoir apprendre et utiliser les concepts de programmation qu’ils découvriront au fur et à mesure.

Pas à pas, ils exercent leur logique et leur réflexion tout en sauvant la planète. Un exercice ludique pour les petits héros aux grands pouvoirs.

« Code Masters »

Pour les enfants dès 8 ans, Code Master leur ouvre les portes de la programmation de façon amusante. 

Le but du jeu est ici d’aider l’avatar à récupérer des cristaux et parvenir à l’amener au portail magique. Au fur et à mesure des niveaux, l’enfant devra utiliser les principes de codage pour avancer.

Chaque niveau possède un chemin différent à trouver pour pouvoir avancer vers la suite, avec une seule combinaison possible.

Code Master pousse les enfants à exercer leur logique pour pouvoir évoluer dans l’univers exotique du jeu. Ils se familiarisent avec les algorithmes de programmation pour ensuite les mettre en pratique avec aisance.

Une véritable aventure autour du monde numérique pour les enfants !

Livres : introduction au monde du numérique chez les enfants

De nombreux ouvrages pour enfants peuvent servir d’introduction au monde du numérique et leur permettre d’en apprendre les bases de façon plus détaillée. Les ouvrages sur le sujet ne se limitent pas à un simple récit mais font participer l’enfant à des activités liées au numérique. L’implication des enfants est donc immédiate, leur apprentissage n’en étant que plus agréable et efficace.

Voici quelques exemples d’ouvrages disponibles dans notre catalogue et qui traitent du thème du numérique :

« Hello Ruby » aux éditions Glénat Jeunesse (9782344016930)

Destinée aux enfants de 4 à 8 ans, cette histoire pleine de surprises introduit de façon ludique et légère les concepts de programmation.

L’histoire nous conte les aventures d’une petite fille nommée Ruby, qui au fil de son périple fait découvrir le monde de la programmation aux enfants.

La cible étant le jeune public, ce livre n’a pas pour objectif d’apprendre la programmation mais d’introduire un raisonnement informatique.

Des activités sont proposées après chaque chapitre pour mettre en pratique les éléments présentés et les assimiler de façon ludique.

Les enfants pourront se familiariser avec ce monde et se sentir à l’aise avec les thèmes informatiques plus complexes qu’ils étudieront par la suite.

« J’explore le monde numérique » aux éditions Eyrolles (9782212678154)

Ce livre propose aux enfants de 8 à 12 ans d’apprendre ce qu’est le numérique et surtout de comprendre son fonctionnement.

La plupart des enfants sont aujourd’hui exposés assez tôt au monde numérique et en ont une connaissance trop superficielle.

En classe ou à la maison, on découvre la programmation, l’intelligence artificielle ou encore la robotique, et tout cela sans écran !

Ces sujets généralement réservés aux plus grands attirent la curiosité des plus jeunes à travers des jeux, des activités manuelles, des défis, etc. Ils développent donc leur logique tout en apprenant sur le monde complexe du numérique.

Un premier pas dans le monde numérique qui permet de transmettre des bases et des principes primordiaux pour le monde numérique futur.

« A l’aventure avec Arduino » aux éditions Eyrolles (9782212143140)

Pour les enfants de 10 ans et plus, cet ouvrage introduit les circuits électroniques et leur fonctionnement en mettant en avant la pratique.

Tout au long du livre, on découvre le potentiel de l’électronique, son fonctionnement et ses différentes utilisations.

Plus que découvrir, on crée à partir du microcontrôleur Arduino et de composants simples des systèmes tels qu’un mini-coffre-fort à combinaison ou encore un labyrinthe à billes.

Destinés aux plus grands, ce livre leur apporte une mise en pratique de leurs connaissances au travers de réalisations manuelles qui sollicitent logique et créativité.

De nombreuses ressources additionnelles sont également présentes en ligne pour faciliter la compréhension et la réalisation des montages.

En plus :

Trouvez les spécimens et les informations utiles sur le site réforme 2020

La crise sanitaire actuelle pose de nombreuses questions pour la rentrée 2020, en particulier celles concernant l’accès aux spécimens des nouveautés.

Afin de vous aider à y voir plus clair, voici quelques éléments clefs :

La rentrée 2020 connaîtra-t-elle la publication de nouveautés ?

Bien entendu et la plupart des nouveautés sont déjà accessibles !

Les équipes éditoriales ont travaillé d’arrache-pied pour que les différentes sorties se déroulent dans les temps habituels.

Les imprimeurs ont pu poursuivre leur activité dans le respect des règles sanitaires : ces métiers nécessitent peu d’interaction humaine et ont pu mettre en place des gestes barrières efficaces dans leur production.

Néanmoins la plupart des équipes au sein des maisons d’édition ont été fortement réduites et les délégués pédagogiques sont en activité partielle depuis plusieurs semaines.

Chez LDE nous restons cependant tous disponibles pour vous accompagner et répondre à vos questions de tous ordres !

Allons-nous pouvoir recevoir des spécimens ?

 Tous les spécimens sont prêts chez les éditeurs à l’exception de quelques manuels d’enseignement professionnel.

Leur distribution reste suspendue à la réouverture des établissements et aux différentes procédures de déconfinement que ce soit en France ou en Outre-mer.

Pour la plupart des établissements de l’étranger il sera sans doute difficile de se procurer des spécimens papier cette année, mais vous pouvez nous contacter afin d’organiser une distribution sur-mesure.

Nous vous tiendrons informés des possibilités d’expéditions tout au long du mois de mai !

Comment découvrir les nouveautés et faire le bon choix pour la rentrée ?

La situation sanitaire impose de passer par le numérique afin de découvrir rapidement les nouveautés : Il faudra sans nul doute privilégier la consultation des versions feuilletables des manuels traditionnels ou découvrir les versions de démonstrations des manuels numériques.

Nous avons recensé les versions feuilletables de tous les manuels des éditeurs, par disciplines et par niveaux : il vous suffit de cliquer ICI pour y accéder.

LE CATALOGUE INTERDACTA 2020 EST PARU

Le catalogue Interdacta recense plus de 6000 articles de fournitures scolaires, de matériel créatif, et de jeux éducatifs

Le Groupement Interdacta associe 15 fournituristes scolaires indépendants, répartis à travers la France et les territoires d’Outre-Mer : en mutualisant leurs achats ils parviennent à devenir un interlocuteur fiable auprès des grands fabricants, au même niveau que les grandes centrales d’achat.

Représentant Interdacta à l’étranger, LDE est ainsi l’unique intermédiaire entre les fabricants les plus renommés (Hamelin, Clairefontaine, …) et votre établissement scolaire !

Tous les produits du catalogue se retrouvent sur notre site www.LDE.fr, avec une nouveauté essentielle en 2020 : la création d’un coin des « bonnes affaires », avec quelques centaines d’articles neufs proposés avec des réductions pouvant aller jusqu’à 60% !

Ce catalogue s’intègre à un processus dématérialisé permettant à chacun de faire des recherches, et préparer et superviser les commandes très facilement, en s’épargnant les fastidieux tableaux de commandes et les longues chaînes d’informations.

SDG Book Club 7

Crédit : SDG BC

How Proceed with an order ?

1. Fill the form with your contact and needs
2. LDE will edit a quote according to the LTA’s term
3. PO can be sent through Copenhagen services
4. LDE will deliver the books according to the schedule

See above the reading lists in Chinese, English, French, Spanich, and Russian

Reading list (Chinese)

Reading list (English)

Reading list (French)

Reading list (Spanish)

Reading list (Russian)